samedi 4 janvier 2014

LE PARISIEN DU 4 JANVIER


« Plus frais, plus performant, plus jeune… C'est le nouveau Delanoë! » Pas Bertrand mais Gaspard, le trublion de la faune « arty » parisienne, poisson pilote du squat d'artistes du 59, rue de Rivoli (Ier). L'agitateur regorge d'idées pour apporter de la fantaisie au moral des Parisiens. Candidat malheureux à l'élection du « maire de la nuit », Gaspard Delanoë compte sur les municipales, dans le Xe arrondissement, pour prendre sa revanche. 


Ce ne sera pas la première fois. Aux municipales de 2008, il avait raflé plus de 3% de suffrages. « Je vais faire entre 12% et 15% », assure-t-il aujourd'hui. « Le but est d'être au second tour, et de m'allier avec d'autres pour battre Rémi Féraud (NDLR : le maire PS d'arrondissement). » Il sera aussi présent aux européennes et nous livre son programme : « L'Europe de Gibraltar à Jérusalem »… Derrière l'accent Gaullien se cache l'enjeu de « faire entrer les pays du Maghreb et de la Méditerranée dans l'Europe », milite-t-il, mi-sérieux, mi-provocateur. En avril, il trouvera aussi le temps d'un spectacle seul en scène, à la Maison de la Poésie de Paris.
Le Parisien
http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/gaspard-delanoe-l-agitateur-fantaisiste-04-01-2014-3460009.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire